Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

5 choses surprenantes sur la perception des couleurs

31.01.2023
 nuance,  gamme,  camaïeu  &  dégradés 

au commencement

Choisir ses couleurs est un passage obligé pour l’amateur comme pour l’artiste confirmé car l’harmonie et les combinaisons obéissent à une grammaire précise : additions et mélanges de couleurs sont définis par des équations qui influencent aussi nos émotions ! Pour apprendre et maîtriser l’espace chromatique, il y a quelques règles de base qui vont vous permettre ensuite d’explorer tout le potentiel de la gamme des 66 couleurs des marqueurs POSCA.

Couleurs primaire et secondaire, chaude/froide, un ombrage, un camaïeu… le lexique est fourni et pas toujours évident à saisir pour le débutant que l’on a tous été. POSCA, un outil simple pour aller plus loin dans l’expérience créative avec votre marqueur favori !

LA COULEUR, QU’EST-CE QUE C’EST ?

La couleur est la réfraction de la lumière sur une surface qu’elle éclaire. La lumière va interagir avec les objets, la matière et l’environnement que l’on a sous les yeux. Ces interactions vont permettre à l’œil de distinguer les formes, et reconnaître les teintes et les nuances de couleurs.

1 – Il existe plus de 10 millions de couleurs, le cerveau humain en perçoit des dizaines de milliers et l’œil est capable de distinguer environ 200 nuances d’une même couleur.

[source image]

2 – Selon les cultures, on distingue entre trois et neuf couleurs dans l’arc-en-ciel. Sept en occident : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, et violet. Les Russes en voient six (indigo et bleu sont le même mot), pendant que les Dogons n’en voient que quatre (noir, rouge, jaune et vert).

3 – Les Esquimaux identifient sept types de blancs et certaines tribus maories une centaine de rouges. Les indiens d’Amazonie ont une multitude de termes pour les nuances de vert qui leur permettent de décrire la forêt pour s’y guider.

[Nanouk l’esquimau, le film – photographie ©DR Les Frères Revillon]

4 – Avant que l’orange, le fruit, arrive en Europe, la couleur n’existait pas et était assimilée au rouge.

5 – Le daltonisme est une anomalie génétique qui modifie la perception des couleurs. La plus fréquente est la confusion entre le vert et le rouge, ce qui peut être problématique au quotidien. Certains ne distinguent pas le bleu du jaune, pendant que de très rares personnes ne perçoivent que des nuances de gris.

à découvrir