Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin

Please rotate your device

Pencil & Pastel
retours d’expériences

28.03.2020

La gamme s’étoffe !

En effet, l’iconique Posca, le marqueur internationalement connu et reconnu, est avant tout une marque. Et après plusieurs années de recherches, ce sont des pastels et des crayons de couleurs qui sont mis à disposition du grand public. Un événement que l’on a souhaité vous faire partager dans un premier temps avec le retour d’expériences de deux artistes qui connaissent très bien la marque depuis plusieurs dizaines d’années : Nadège Dauvergne et Ernesto Novo.

Les PENCIL par Nadège Dauvergne

Nadège Dauvergne est artiste et affectionne particulièrement le dessin. Depuis quelques années elle a développé une technique particulière avec les marqueurs : en croisant des hachures, de couleurs différentes qui se superposent sans se recouvrir totalement, se créent, par mélange optique, des teintes intermédiaires. Phénomène connu avec le pointillisme par exemple. Couplée à des choix de thèmes souvent classiques, le rendu propose un grand écart artistique entre le passé et notre époque. Fidèle à une certaine exigence en matière de dessin elle a essayé en exclusivité les PENCIL, les crayons de couleurs Posca, disponibles en 36 couleurs.

 J'étais  curieuse  de  voir  si  l'âme  de  Posca  se  retrouverait  dans  ce  nouvel  outil 

Sachant que vous travaillez principalement au Posca, quelle a été votre réaction en prenant en main ce nouvel outil ?
J’étais curieuse de voir si l’âme de Posca se retrouverait dans ce nouvel outil, et si je ressentirais la même satisfaction à l’utiliser.

Quels ont été vos premières impressions ?
J’ai tout de suite apprécié son utilisation, je retrouvais la qualité pigmentaire de Posca. Avec son aspect permanent, la luminosité des couleurs et son application agréable il m’a rappelée les meilleurs crayons de couleur que l’on trouve sur le marché, il est dans mon top 2.

Vous avez réalisé un dessin ‘test’ [ci-dessous] vous pouvez nous en dire plus sur sa conception ?
J’ai voulu tester les limites de l’outil en matière de finesse d’aplat et qualité de détail, également sur le rendu par superpositions et sur son aspect couvrant. Le support était un papier brun, type kraft non vergé, épais et lisse. En taillant régulièrement le crayon, afin de garder une mine très fine, j’ai commencé à remplir les surfaces et à superposer les couleurs. Le travail s’est déroulé sans difficulté, l’outil filant sur la feuille et réagissant comme je le souhaitais pour les effets voulus. C’était un travail délicat et le crayon a répondu à mes attentes.

Quels types de travaux sont plus adaptés au PENCIL ?
Des travaux plutôt fins, le PENCIL donne tout son potentiel sur des surfaces lisses et la qualité suffisamment dure de sa mine permet un travail dans le détail très poussé. Semi-couvrant il permet aussi de créer, par superpositions, des nuances subtiles.

Avec quels autres outils ils se mélangent bien ?
Avec le PASTEL et le marqueur Posca bien-sûr, avec de l’aquarelle ou des feutres à alcool, cette liste n’est pas exhaustive.

Quelle couleur a retenu votre attention ?
Le bleu n°8, il correspond au bleu clair en marqueur, tellement lumineux, c’est comme plonger dans un lagon.

Les PASTEL par Ernesto Novo

On ne présente plus Ernesto, qui est l’un des plus anciens collaborateurs de Posca, et qui enchaîne les projets. Il nous a fait un retour sur les PASTEL à la cire et à l’huile – en boite de 24 couleurs, depuis le train qui l’emmenait à Cannes pour les fêtes de fin d’année : « L’avantage des pastels, c’est qu’elles sont très couvrantes, et on peut les mélanger avec le doigt pour réaliser des dégradés. On peut travailler avec une couleur claire sur un aplat foncé, et ça fonctionne sur plein de supports différents. Ça fonctionne très bien pour les aplats, car elles sont relativement larges, donc pour rehausser, avec un dessin ou des détails, on utilisera un Posca classique ou les PENCIL, comme ça c’est vraiment parfait. »

(Ci-dessous le dessin test de Ernesto -> James Arthur Baldwin. Né le 2 août 1924 à Harlem, New York et mort le 1ᵉʳ décembre 1987 à Saint-Paul-de-Vence, dans les Alpes-Maritimes, en France. C’est un écrivain américain, auteur de romans, de poésies, de nouvelles, de pièces de théâtre et d’essais.)

à découvrir