Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin

Please rotate your device

Monsieur Lebleu
#SSPARIS #focus

22.01.2020
 La  Nike  Air  Force  One  pour  les  zones  d’expression  qu’elle  offre  et  l’aura  qu’elle  dégage 

From scratch…

Monsieur Lebleu a choisi ce pseudonyme après avoir regardé la série P’tit Quinquin de Bruno Dumont. Il a flashé sur l’un des personnages au profil atypique, et lui a emprunté son nom. Dans la vraie vie, Vincent n’est pas loin de la quarantaine, et son travail consiste à la maîtrise des outils de création digitale pour faire des images pour les sites web et la vidéo.

Il y a deux ans, il décide de se mettre à la peinture pour créer et fabriquer avec ses mains, et faire des choses « palpables ». Il s’inspire du pop art et de la géométrie vectorielle, il y ajoute une part d’enfance, de jeu et un peu de sa passion pour les sneakers, ce qui donnera, entre autres choses, des puzzles colorés à l’image de paires classiques. Et ça n’est que le début…

Vous retrouverez Monsieur Lebleu pour un atelier custo au SNEAKERS SUMMIT, les 25 et 26 janvier 2020 au Paris Event Center à La Villette. Pour y participer, il faut s’inscrire, ou surveiller Instagram car des places seront offertes.

[L’ENTRÉE DU SNEAKERS SUMMIT
EST PAYANTE, VOIR CE LIEN]

Tu as développé un concept autour du puzzle qui reprend des sneakers classiques, tu peux nous en dire plus ?

L’idée du puzzle découle du style qui commence à ressortir de mes œuvres. J’essaye de plus en plus de donner du volume à mes créations grâce à la découpe laser. En gros, voilà comment je procède : je commence par dessiner le modèle sur ordinateur. Ce modèle est ensuite découpé au laser dans du (bois) medium. Le contour de la sneaker et les éléments qui la composent sont séparés, les éléments internes sont plus épais que le contour noir pour un effet de relief et un jeu d’ombres une fois le custom terminé. Ensuite je peins chaque pièce en blanc afin que la couleur du Posca ressorte mieux lors de la custo. Et le contour qui va accueillir les formes est peint en noir, pour renforcer l’effet de relief.

Il fallait trouver une idée simple et participative qui regroupe le sujet du Sneakers Summit et mon travail. Mon but est de faire en sorte que le visiteur se mette à ma place quand je travaille, et surtout qu’il reparte avec un objet qu’il gardera. Pour le Sneakers Summit j’ai donc réadapté un concept où la créativité et le jeu sont au centre. J’aime l’idée de faire et défaire son œuvre pour la faire évoluer, et le puzzle s’y prête parfaitement.

Tu peux nous en dire plus sur ton atelier ?

Alors, c’est assez simple :

1/ Le visiteur choisit un modèle de puzzle, soit le Jordan 1, Adidas Superstar ou Reebok Pump.

2/ Je lui offre un « Starter pack » composé des pièces du puzzle et du cadre qui fera office de fond. La sneaker sera fixée sur ce cadre afin d’en faire une œuvre à part entière, que l’on peut mettre au mur ou offrir.

3/ Le temps de l’atelier, on personnalise son propre puzzle au Posca, les possibilités sont infinies !

4/ Une fois terminée, la sneaker est fixée dans le cadre et le visiteur repart avec.

Pour cet atelier, 1250 pièces ont été peintes, ensuite tous les puzzles ont été assemblés pour préparer les packs de l’événement, c’est un gros boulot !

Pour terminer, si tu ne devais garder qu’un modèle de sneaker à custo, ce serait lequel ?

Étant moi-même fan de sneakers, beaucoup de modèles me viennent à l’esprit, mais je dirai la Air Force One pour les zones d’expression qu’elle offre et de l’aura qu’elle dégage. Et pour les couleurs, je dirai des nuances fluos :), j’utilise beaucoup de fluo ! J’ai d’ailleurs un projet de custom en rapport avec ça qui devrait bientôt voir le jour, restez connectés !

https://monsieurlebleu.com
https://www.instagram.com/monsieur_lebleu

à découvrir