Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

MALICE & M. LEBLEU, YANN & GUILLAUME : MISSION SÉNÉGAL

15.07.2024
 périple  artistique  pour  quatuor  de  choc  ! 

soutenir & partager

Être artiste ça n’est pas seulement créer. Enfin, ça peut l’être mais certains ont choisi plusieurs voies : explorer des contrées lointaines et rencontrer les autres. Ça peut être un atelier dans une classe de CM2, une fresque sur un mur défraichi ou dans le cas présent au Sénégal dans un centre de l’ASEDEME, une association qui prend en charge des enfants déficients mentaux, pour améliorer leur quotidien et leur offrir un futur.

 

[L’ASEDEME est créée en 1989 et une ONG depuis 2009. C’est l’Association Sénégalaise pour la protection des Enfants Déficients Mentaux. Ses actions : changer le regard de la société sur le handicap intellectuel, sensibiliser le public, créer des centres médico-éducatifs spécialisés et accompagner les jeunes adultes dans une insertion professionnelle ou une activité génératrice de revenus. Rendez-vous sur le site Internet pour en savoir plus.]

https://www.instagram.com/asedemecam

[les photographies sont de http://www.guillaumelandry.com]

destination Afrique de l’Ouest

C’est en mai 2022 que Célia ‘Malice’ Agboloto a l’occasion de se rendre à la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar au Sénégal. Dépaysement total, même si l’Afrique lui est familière de par ses origines et plusieurs voyages. Mais pas question d’avoir les doigts de mains en éventail, et pendant cette escapade, Malice souhaite aller à la rencontre d’enfants pour partager un moment créatif avec eux.

Ah oui, il y a aussi Monsieur Lebleu qui est de la partie. Ils se connaissent bien et ont déjà fait quelques kilomètres ensemble à l’étranger, « C’est la famille ! » confie Malice avec le sourire. Un sourire qui la caractérise et qui ne disparaît que lorsque la concentration prend le dessus, au moment où elle pointille. Des points qui deviennent des images qui deviennent des œuvres. L’artiste Yann Couedor est aussi du voyage, ainsi que le photographe Guillaume Landry. Tout ce petit monde va s’activer pour faire passer un bon moment aux enfants.

Pour trouver une association et faire des atelier, Célia demande à Roger Bakus, le cofondateur du AF!R!KA ARTFEST, qui va les connecter  avec l’ASEDEME. Les artistes sont accueillis à bras ouverts et un petit groupe est formé pour apprendre et participer. Monsieur Lebleu a amené des bouches en 3D de sa création à mettre en couleur, Malice explique la méthode du pointillisme, et un tirage au sort déterminera l’enfant qui aura droit à son portrait, auquel tout le monde mettra la main à la pâte pour sa réalisation.

Team effort

Pour le portrait, Monsieur Lebleu détermine les contours, Malice organise les points. Les enfants entrent en scène avec les marqueurs POSCA pour lentement et délicatement ajouter les points qui seront les détails du visage. Malice évoque ce moment : « Les enfants étaient très concentrés, avec cette volonté d’aller au bout des choses. D’après mes expériences, j’ai trouvé qu’ils avaient un temps d’attention important, très investis dans le moment. » Un partage humain et spécial comme en témoigne les images.

Le retour

Malice a ramené des souvenirs et une nouvelle expérience forte, mais elle ne s’arrête pas là. Sur des ronds en bois, elle dessine des yeux d’enfants qui se déclinent en positif et en négatif. Un travail qui est en cours, et que très certainement elle proposera à la vente pour reverser les bénéfices pour la bonne cause.

Et voici son message pour conclure ce moment sénégalais : « Un grand merci au centre Aminata Mbaye de nous avoir accueillis pour cette journée incroyable. Nous avons pu partager un beau moment créatif avec les enfants de l’école. Hooooo Yeaaaaah ! »

à découvrir