Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

Le CyKlop au RUR! Festival #4

15.07.2024
 un  oeil  sur  la  rue  et  sur  la  campagne... 

graffiti, skate, break…

Quatrième édition du RUR! Festival, soit les arts urbains délocalisés en milieu rural. Une bouffée d’air frais dans le Perche, les 9 et 10 septembre 2023. C’est la première coupure après la rentrée, nécessaire avant d’entamer cette nouvelle année. Une occasion de voir des artistes réaliser de grandes fresques, des skateurs en pleine action, des DJ pour de la bonne musique et des traceurs (Parkour) qui devront improviser d’acrobaties et de cabrioles.

Pendant ce temps-là, Monsieur CyKlop, artiste de son état, sera présent pour vous donner conseils et partager son expérience, POSCA en main.

RUR! #4

C’est simple : 40 graffeurs, 40 skateurs, 40 breakers, 40 traceurs, 40 DJ pour du spectacle, de la musique et des initiations. Le tout à la campagne, au calme…

19/21 rue du Rhône
28400 Nogent-le-Rotrou
10h / 20h – entrée libre

https://www.instagram.com/rurgraffiti

travaux manuels

Lors de ce festival, vous aurez l’occasion de rencontrer LE CYKLOP. Un street artiste dont le travail est très reconnaissable car c’est tout simplement un œil qu’il ajoute aux potelets, ces petits poteaux que l’on retrouve dans les rues des villes qui sont souvent de couleur marron terne.

Il animera un atelier custo pendant lequel vous aurez l’occasion de tester les POSCA sur des CyKlop Mini, des petites figurines en bois à personnaliser selon votre goût et votre humeur. Soyez au rendez-vous !

l’œil du CyKlop

Impossible de ne pas avoir croisé l’une de ses œuvres, il a des yeux partout ! Street artiste parisien, il revendique de revisiter « la mythologie grecque à la sauce Toys. » Ainsi il s’est fait connaître en customisant les petits poteaux urbains qui empêchent les voitures de se garer n’importe où. Ils sont salvateurs, mais pas toujours esthétiques, ce qui l’a motivé à leur donner une touche unique en y mettant un œil. La boule qui les termine étant le parfait support.

Les quartiers prennent des allures de terrain de jeux, les couleurs sont vives et on en oublie que ces potelets (le nom officiel de ces poteaux) ne sont là que pour contraindre les conducteurs et autres malfrats des routes. On retrouve aussi son travail en galerie pour des projets collectifs où il faut se démarquer, notamment sur les Nike de la galerie Sakura. Il a aussi customisé un piano pour l’événement Play me i’m yours, où ces pianos sont disposés dans la ville pour que les badauds improvisent et partagent un moment avec les passants.

https://www.lecyklop.com/
https://instagram.com/lecyklop

à découvrir