Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

    Home / Community / Beaux-Arts / Le Module de Zeer (aka) Mehdi Cibille {algØr|thmes ¶racés ± Šimpl¦cité cÖmpl€xe] ➡️  #focus

Le Module de Zeer (aka) Mehdi Cibille {algØr|thmes ¶racés ± Šimpl¦cité cÖmpl€xe] ➡️  #focus

16.07.2024
 entrez  dans  la  zone  expérimentale  d’expression  relative... 

liens anciens

Mehdi Cibille est l’un des artistes historiques liés à POSCA, et réciproquement. Ça date d’il y a un peu plus de 10 ans, une rencontre, un échange puis des collaborations. Un moment où l’équipe française de la marque (japonaise qui a 40 ans cette année !) a décidé d’aller à la rencontre de créatifs pour avoir un aperçu des POSCA entre les doigts de ceux qui les font vivre. Mehdi, qui était déjà Le Module de Zeer et ses variantes, a séduit le staff avec son utilisation calibrée des PC-8K et autres références.

l’exposition ‘Matière Noire’

Pour sa deuxième exposition à la galerie Le Feuvre & Roze, Mehdi Cibille alias LeMoDuLeDeZeeR présente jusqu’au 1er avril un ensemble d’œuvres sur bois. L’aventureux module monochrome multiple continue sa prolifération métaphysique. Une sorte de doodle ‘algorithmé’ qui répond à un schéma particulier de l’artiste, qui est aussi capable de faire bugger ses posts Facebook en intégrant du code que Mr. Zuckerberg n’apprécie guère.

GALERIE LE FEUVRE & ROZE
164, rue du Faubourg Saint-Honoré – 75008 Paris

[photo de Mehdi en train de dessiner par Ellinor Stigle] ⏬

Rien n’est laissé au hasard

L’artiste laisse sa trace dans la capitale depuis les années 2000. Il divulgue des formes avec un tracé noir précis. On les retrouve sur les murs ou sur des objets, elles sont biomécaniques et connectées. Parfois elles se mélangent avec d’autres, ceux du 156 notamment. Ces modules forment parfois des structures complexes et s’accouplent pour tisser des larges toiles qui peuvent recouvrir une surface conséquente. Le Module – comme on l’appelle parfois – nourrit son travail de mathématiques et d’algorithmes. C’est pensé et réfléchi, une orchestration précise qui prendra son sens au fil des projets.

Par la suite Mehdi expose en galerie, participe à des performances, soutient des associations, anime des ateliers, et dans la foulée s’installe à la Maison du Peuple de Clichy, une vaste halle construite notamment par Jean Prouvé. L’artiste y sera en résidence plusieurs mois et travaillera sur des formats ambitieux. Il y parfait son art encore et encore pour le maitriser totalement et faire corps avec ses molécules en mutation permanente.

https://mehdicibille.com 
https://www.instagram.com/lemoduledezeer

dans la presse

Un long article est consacré au travail de Mehdi Cibille dans le magazine papier GRAFFITIART 68 de février/mars. On y retrouve une analyse complexe des différents modules et formes que l’artiste dissémine dans l’espace public. Sont évoqués ses façons de faire et les questions qu’il se pose, ses inspirations et filiations, et comment son art peut être perçu par ses prédécesseurs.

https://www.graffitiartmagazine.com/

à découvrir