Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

À Hong Kong
avec Leona Rose

22.04.2024

On a demandé à Leona Rose d’associer un pays qu’elle a visité à une couleur, et d’expliquer son choix en quelques phrases. Aujourd’hui elle se remémore Hong Kong, enclave au Sud de la Chine, ville fourmillante, moderne et millénaire. À l’occasion de la sortie de son livre À la recherche des trois flamands rose, son éditeur lui consacre une semaine, et c’est à voir sur leur site et les réseaux de Leona.

Le rouge de Hong Kong

« C’est mon premier voyage dans cette partie de l’Asie, j’en rêvais. Là aussi ça s’est fait par hasard. j’avais un vol pour Bali, arrivée à l’aéroport une hôtesse me dit : « Vous avez un vol retour ? non ?! Donc vous ne pouvez pas embarquer. » Du coup, je me mets sur le coté, je prends cinq minutes pour réfléchir et je me demande si je n’en profiterais pas pour faire une escale à Hong Kong, au retour.

Donc après mon trip balinais, direction Hong Kong. Je retrouve mon amie Sophie que je n’avais pas vue depuis quasiment six ans et elle me donne plein de conseils, d’idées de visites car elle vit là-bas. Tous les soirs on se retrouve dans les restaurants hong-kongais les plus originaux pour débriefer de nos journées.

J’y suis restée quatre jours. Une de mes visites préférées a été le Temple des 10000 bouddhas, pas facile à trouver car il ne figure pas sur la plupart des guides. Niché au sommet d’une colline, on l’atteint après 30 minutes de marche. Tout au long de ce « périple », des statues du Bouddha aux visages tous différents : gros, petits, minces… absolument incroyables et déroutant. J’ai adoré cet endroit.

Ensuite je me suis perdue dans les marchés et l’effervescence de Hong Kong. J’ai visité des temples, et j’ai été très touchée par la culture chinoise, l’omniprésence du rouge dans les lieux de culte, qui n’était pas une couleur que j’affectionnais particulièrement. Au contraire, j’ai été complètement dépaysée, déroutée et enivrée par cette atmosphère moderne, dense et intense.

La couleur rouge était une évidence.  Tout d’abord, elle est très présente dans les temples et dans la culture locale. Elle est captivante et représente pour moi le dynamisme de cette société qui ne s’arrête jamais, toujours en mouvement, avec une densité de population extrême, des transports bondés… Mais aussi le côté intense et oppressant, surtout quand on est claustrophobe, entouré de ces immenses tours et de cette effervescence. »

À la recherche
des trois flamants roses

Un livre tout en couleurs qui est une sorte de journal de bord illustré des voyages de Leona Rose à travers le monde. Accompagnée de ses comparses Naomi et Michel, on suit leurs aventures colorées et ludiques de La Havane de Cuba à la Big Apple de New York, en passant par le Maroc et le Cambodge. Du texte est associé au dessins, et vous aurez même la possibilité d’ajouter votre grain sel en coloriant ceux qui vous paraissent un peu pâlots.

Sortie le 3 juillet chez Little Urban. 28 pages. 33×46 cm. ISBN : 9782374083414.

à découvrir