Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

‘VANDAL’ : des petites histoires de graffiti parisien…

31.01.2023
 génération  'Subway  Art' 

2022, c’est l’année du street art à Paris, le graffiti est au pied du Panthéon ! L’art urbain et ses acteurs ne cessent d’être reconnus, on les retrouve à la mairie de Paris, à la patinoire de Saint-Ouen pour Urbain de Paname, en galerie, mais surtout dans la rue et sur les murs. Ils sont nombreux et ils ont aujourd’hui entre 15 et 65 ans selon des gens bien informés qui archivent tout ça. C’est dire si tout le monde est concerné par ce mouvement pictural qui commence à avoir sa place dans la fameuse histoire de l’art.

 

L’artiste EYONE, l’un des protagonistes du docu VANDAL, au calme avec ses POSCA
⏬⏬

Et si l’exposition CAPITALE(S) raconte une histoire créative et récréative, il y a un certain nombre d’épisodes moins glorieux. La police, la RATP, la SNCF et autres institutions ont fait la chasse aux tags et graffitis dès la fin des années 80 ; une unité spécialisée a, elle aussi, archivé les méfaits colorés et chromés des différentes bandes de jeunes. Il y a aussi eu des guerres intestines, des rumeurs, des ragots et des légendes urbaines, et quelques confrontations plus frontales.

Le média BrutX propose plusieurs vidéos, dont VANDAL, qui retracent et recoupent certaines de ces histoires. Des récits subjectifs avec images et photos à l’appui, des anecdotes, pas que des bons souvenirs et des sourires qui en disent long, ces différents docus nous plongent dans un Paris bien différent, au sein d’une communauté libre qui a choisi de s’exprimer sur les murs et les wagons à coup de bombes de peinture et de marqueurs.

Quand le graff envahissait Paris & Comment le graffiti a évolué en 30 ans sur Youtube

VANDAL [version payante]

à découvrir