Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Mail RS Close Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Burger color Star Store Pin Marker Pencil Pastel

Please rotate your device

Au Sénégal
avec Leona Rose

20.06.2024

On a demandé à Leona Rose d’associer un pays qu’elle a visité à une couleur, et d’expliquer son choix en quelques phrases. Aujourd’hui elle se remémore le Sénégal, pays de l’Ouest africain entre les Guinée, le Mali et la Mauritanie, avec une ouverture sur l’Atlantique. À l’occasion de la sortie de son livre À la recherche des trois flamands rose, son éditeur lui consacre une semaine, et c’est à voir sur leur site et les réseaux de Leona.

Sénégal

« Je suis allée au Sénégal un peu par hasard, à la dernière minute. Mon amie Marine, infirmière, avec qui j’ai beaucoup voyagé, et avec qui nous avons participé à des actions humanitaires, m’appelle un jour en me disant : « Je rejoins un pote au Sénégal, la semaine prochaine, sa famille nous accueille, ça va être cool. T’as prévu quoi ?! » Billets bookés dans la foulée, on s’envole pour l’Afrique. On est accueillie dans la famille de son ami, à Thiès. On mange du matin au soir, tous dans le même plat – qui est énorme. Les plats typiques sénégalais préparés par Tata Marie : une folie ! Pendant 15 jours, on quadrille le pays en tous sens, de Dakar à l’île de Gorée, où on visite l’ancienne maison des esclaves qui nous a bouleversés, en passant par M’bour, pour peindre dans un orphelinat, appelé La Pouponnière de M’bour.

Sur place, les enfants sont placés dans des salles différentes. Dans la partie pouponnière, les plus jeunes sont accrochés aux barreaux de leurs petits lits et commencent à peine à tenir debout. Extrêmement émouvant quand on sait qu’ils n’ont plus de parents et sont ici en attendant d’être adoptés. Cette expérience m’a aidée à relativiser sur le sens de ma vie, et la chance que je pouvais avoir, au quotidien, mais ça m’a aussi révoltée et donné envie de les aider, et mettre en lumière, parler de leur histoire et de ce qu’ils vivent au quotidien. J’ai peint une fresque dans l’espace pouponnière et dans la salle de classe pour les plus grands. J’ai été touchée par le grand cœur des personnes qui travaillent là-bas. Marine, de son côté, est allée à l’infirmerie où elle a dispensé des soins avec l’infirmière en chef aux enfants malades.

Nous avons aussi visité des villages typiques, comme Fandène, avec ses maisons en terre, au toit de branche, entourée par de une végétation de grands baobabs, avec un puits commun au centre du village. On a aussi traversé une réserve pour s’immerger un peu plus dans le pays.

J’ai choisi la couleur verte, pour le coté nature, sauvage que m’ont inspirée le safari et les petits villages visités. Un côté authentique, préservé. Le vert m’inspire la nature, la faune et la flore, et me renvoie l’idée de racines, de quelque chose de sauvage, brut. Aussi la convivialité, la sérénité quant on pense à l’accueil et à la gentillesses des Sénégalais, et plus particulièrement à la famille de notre ami qui nous a accueillies pendant ce voyage. C’est aussi la couleur de l’espoir, et quand je pense aux petits de la Pouponnière par exemple, j’ai envie de leur faire partager le mien. »

À la recherche
des trois flamants roses

Un livre tout en couleurs qui est une sorte de journal de bord illustré des voyages de Leona Rose à travers le monde. Accompagnée de ses comparses Naomi et Michel, on suit leurs aventures colorées et ludiques de La Havane de Cuba à la Big Apple de New York, en passant par le Maroc et le Cambodge. Du texte est associé au dessins, et vous aurez même la possibilité d’ajouter votre grain sel en coloriant ceux qui vous paraissent un peu pâlots.

Sortie le 3 juillet chez Little Urban. 28 pages. 33×46 cm. ISBN : 9782374083414.

à découvrir